Fédération NéoPlanétaire [FNP]

Palais érigé sur Cimetary, lieu de départ de la Fédération.
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Accueil [monologue]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sulimo
Activiste
Sulimo

Nombre de messages : 250
Age : 29
Localisation : Là où je me trouve
Alliance : Aucune
Date d'inscription : 10/03/2006

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptyJeu 26 Avr 2007 - 22:51

Sulimo se situait à l'entrée du nouvel appartement que le Consul avait mis à sa disposition.

Il faudra que je le remercie de sa rapidité d'action, se dit-il, car maintenant je pourrai demeurer plus longtemps sur Cimetary sans gêner une salle officielle, ce qui va me permettre d'allonger mes temps de présence ici.

L'idée est tentante de rester ici, mais en même temps il faut que quelqu'un de responsable se trouve sur Eä pour centraliser les décisions et accomplir les différentes tâches quotidiennes, qu'une machine ne ferait pas en toute fiabilité.


Sulimo réfléchit à cette question pendant un moment, se demandant en priorité s'il devait mander un ambassadeur permanent en ce lieu enchanteur, ou plutôt instaurer une régence sur ses belles terres natales, ou encore s'il ne préférait pas plutôt tenter de tout prendre en main, éventuellement à distance.

Les magistrats remplissent bien leur travail et connaissent mes principes, mais ils ne sauront jamais afficher mon image pour parler aux gens et discuter avec mes adversaires, et, il faut avouer que commetre une erreur ici serait une bêtise que je ne peut léguer insouciemment à un représentant.
Mes communicateurs fonctionnent relativement bien, et je pense pouvoir être présent sur les deux fronts, par contre je serai toujours à la merci d'une erreur technique, et les tâches seront épuisantes.


Toujours dans l'entrée de l'espace alloué par la Fédération, où il avait parlé tantôt avec son ancien camarade Little Bouddha, toujours dans la Faction(s), ami de Dame Cedriane, Sulimo ne pouvait pas encore voir la décoration. Mais cela ne l'importait pas beaucoup, étant donné la réflexion qu'il subissait.

Il me reste la solution de Saternathe Idaho, se souvînt-il dans un éclair qualifiable de génie.


Dernière édition par le Mar 19 Juin 2007 - 16:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulimo
Activiste
Sulimo

Nombre de messages : 250
Age : 29
Localisation : Là où je me trouve
Alliance : Aucune
Date d'inscription : 10/03/2006

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptyVen 27 Avr 2007 - 18:56

Décidément, cette solution pourrait bien laisser à Sulimo tous les avantages de ses deux devoirs, en palliant à la quasi-totalité des inconvénients.
Cerntavio Mantelius avait décidément été quelqu'un de très pratique.


Connaissant le niveau actuel de recherche en biotechnologies et informatique sur Eä, je doute de pouvoir accomplir dès maintenant cette petite révolution politique. Il faudrait peut-être que je demande de l'aide à un grand domaine scientifique... Mais tout ceci risque de coùter beaucoup d'agent, et ce ne serait pas très honorable pour les habitants, qui pensent tout de même avoir atteint un bon niveau technique.
En même temps, je ne peux pas vraiment attendre des années, et j'aurais besoin de ceci rapidement... déjà que cela fait plusieurs jours que je ne suis pas rentré chez moi, une crise peut éclater à tout instant, et il me faudrait beaucoup de temps pour rentrer.


Non, vraiment, Sulimo aimait bien cette idée.
Seulement, Mantelius était porté disparu, et totaoement inaccessible dans cette partie de l'Univers ; et Saternathe avait été anéanti il y a déjà longtemps. De plus, Sulimo supposait fortement que Vasaryo Aryvenas et Voskerein, et même l'ignoble Penister Malevodious, n'était plus à sa portée.
La meilleure solution, dans ces cas-là, serait de contacter Ghillion ga'an Aruaïo, loin sur Kelach, par une expérience de pensée qui nécessiterait un appui technologique important.
Oui, décidément, la solution méritait d'être pensée ; et plus Sulimo y réfléchissait, plus il se dit qu'il devait trancher cette barrière interdite pour converser avec Ghillion.

Il me doit quelques comptes, et je pense que nous serions tous deux ravis de nous en aquitter, dit-il en enoignant un lieutenant de lancer sur les laboratoires d'Eä et d'ailleurs l'ordre de tenter de communiquer avec des zones si lointaines.


Bon... Ce n'est pas tout, mais il faudrait que je pense à profiter du cadeau offert par le Consul Silk !

Sulimo quitta alors la petite entrée, pour pénétrer véritablement à l'intérieur de la pièce.
Ne connaissant pas les goùts et les habitudes de l'ancien membre de la Faction, il était naturel que le décorateur de la Fédération n'avait pas pu mettre en place un habitat spécifique et personnel, Sulimo se retrouvait alors avec une partie du mobilier de l'ancien propriétaire, qui ne comblait pas l'impression de grand vide dans cette pièce pourtant joliement éclairée.

L'essentiel n'est pas présent, mais au moins il n'y a rien que je devrai ôter moi-même par la suite.
L'appartement, séparé en deux pièces occupant chacune environ la moitié des 150 m2, ne rendait visible à un visiteur que la première pièce, rectangulaire et dont Sulimo comptait se servir pour créer son terrain de jour... Un gros et affreux bureau semblait particulièrement adapté sur la côté droit, laissé dans l'ombre de la matinée ; alors que Sulimo ne voyait pas encore quels ateliers il pourrait mettre du côté gauche (côté de la fenêtre) qui réussiraient à capter les rayons solaires et les disséminer dans cette moitié de moitié d'Appartement, créant une zone qu'il espérerait conviviale.
La moitié "cachée" de son appartement, Sulimo la réservait pour plus tard, lorsqu'il pourrait définitivement, si son projet réussissait, loger pendant de longues durées sur Cimetary.

Sulimo tenta de revisualiser l'habitat qu'il souhaitait. Pour cela, il sortit de son appartement (le couloir était vide), et y re-rentra.
L'entrée, classique et sans apparât, lui offrirait un porte-manteau qu'il pourrait rapidement dissimuler dans le plancher en cas de visite officielle. Un miroir ornerait le mur droit.
Ensuite il entrerait dans l'appartement proprement dit. La première pièce, où il se trouverait nécessairement, offrirait un spectacle plutôt paradoxal de lumière et de grisaille, de joie et d'ennui. Un terne bureau surmonté de communicateurs divers, qui dissimulerait dans ses énormes entrailles des documents divers, fixerait jalousement la partie opposée de la pièce qui, adossée à la fenêtre, respirerait la lumière et la disséminerait dans des bouffées éclairantes. Il aurait aimé une vue sur les jardins, mais Sulimo se dit qu'il ne pouvait pas tout avoir, et se contenterait de questionner ce paysage silencieux, pour en découvrir le secret.
Entre ces deux paysages, au milieu de mur opposé à l'entrée, se trouverait une unique porte qui le mènerait à l'autre moitié de ses appartements.

Mais ne vendons pas les débrits du croiseur avant de l'avoir abattu... Se souvînt-il des paroles de son prédecesseur sur Eä.

Pour l'instant, il serait bon que je retourne chez moi, afin de vérifier que mes consignes sont bien passées, et que je vérifie de près la situation des planètes.

Sulimo quitta alors ses appartements, encore occupé par ses projets d'occupation du temps et d'aménagement de l'espace.
Quelques heures après, de nouveau perdu, il était toujours en quête de l'astroport, pourtant point central du Palais.
Trouvant son vaisseau, il s'installa et se remit en marche vers Eä, se promettant d'apporter un matériel de cartographie lors de son prochain passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulimo
Activiste
Sulimo

Nombre de messages : 250
Age : 29
Localisation : Là où je me trouve
Alliance : Aucune
Date d'inscription : 10/03/2006

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptyMer 2 Mai 2007 - 20:56

Quelle journée!

Sulimo pénétra pour la deuxième fois de son histoire dans ses appartements, après avoir quitté le seigneur Boldursgate, qui devait en ce moment passer un bon moment avant de faire ses adieux -espérons que ce ne soient pas ses ultimes.

Etant parti pour des raisons bien précises, Sulimo revenait d'Eä avec de bonnes nouvelles concernant son projet. Toutefois, déjà maintenant, des difficultés commençaient à se faire sentir, alors même qu'il avait été bien présent sur sa planète natale. Des gens commençaient déjà à lui reprocher ses absences, alors que lui-même se sentait encore beaucoup plus proche de son propre peuple que de ses nouveaux alliés.


Voilà pourquoi il faudra faire très vite, se dit-il. Je suis désolé de ne pouvoir assister à ton départ, homme d'Elbée, mais ces tâches demandent davantage mon attention, et j'y serai plus utile qu'avec toi.

Le matériel importé arrivait vers la porte. Les transporteurs du Palais faisaient décidément très vite.
Il y avait là tout ce qui était nécessaire à la rélisation de son projet initial, qui devait maintenir quelques temps la pression, laissant à Sulimo le champ libre pour parachever la résolution de ce problème qui, sinon, lui pèserait pour le restant de ses jours.

Dans son "arrière-chambre", comme il l'appellerait certainement, Sulimo entreposa alors ce materiel et les plans de montage -fort simples : les scientifiques d'Ossiriand et de Lindon connaissant ses prouesses en mécanique, ceux-ci avaient complètement préparé le montage, et il ne restait qu'à assembler les grandes pièces entre elles.
Regardant avec attention tout ceci, Sulimo voyait sur le champ que tout était en ordre, et prêt à être utilisé.

Enfin presque... Il manque encore un moyen de communication infaillible. Il ne faudrait pas que le successeur de Boldursgate gêne mes dialogues avec les miens par ses attitudes belliqueuses.

Le dispositif mis au point par Lord Roke ferait l'affaire, si Sulimo parvenait à apprendre rapidement les différentes significations des vibrations. L'avantage serait de ne jamais pouvoir être gêné par quelque brouilleur que ce soit, présent ou futur.

Il me faudra quelques jours, laissant ainsi le temps aux chercheurs de trouver cette solution dans les temps. Les savants de Beryllion avaient vraiment fait un travail impressionnant ; sans moyen de communiquer avec l'ancien empire de Cerntavio Mantelius, mes résultats seraient apparus beaucoup trop tard.

Cerntavio... Ghillion m'avait dit que, lui-aussi, s'était retrouvé dans une situation similaire à celle que doit surmonter Boldursgate aujourd'hui.

Sulimo tenta de se souvenir. A l'époque fleurissante de l'Empire du noble et vieil empereur Mantelius, un général de l'armée imériale s'était maintes fois fait remarquer par ses exploits. Penister Malevodious avait réussi à obtenir un puissant soutien du peuple de Varzym, et un jour, celui-ci prit le pouvoir.
Pas au moyen d'élections, bien entendu... Cerntavio était un Empereur, et la démocratie n'était pas son mode de gouvernement, bien que la voix du peuple pouvait être entendue grâce aux médias. Le général Malevodious avait simplement attendu que Cerntavio se rende au Quartier Général de l'Ordre auquel il appartenait en emmenant avec lui la majeure partie des troupes impériales fidèles pour la première Guerre Dracique, laissant sur ses territoires la seule armée entièrement sous les ordres de Penister.
Alors, celui-ci ne se fit pas prier et prit le pouvoir, rapidement. Beneficiant de la confiance de son peuple, qui ne croyait plus en l'éternel empereur Cerntavio Mantelius, Malevodious balaya la résistance du régent Saternathe Idaho, qui fuya par la suite, se fit nommer Commandant Suprême de l'Empire, et fit la chasse à Cerntavio, qui n'eut d'autre solution que de prendre la fuite à travers l'Univers.
Malevodious ne le retrouva jamais de son plein gré.
De nombreuses années plus tard, Penister Malevodious, par ses pulsions guerrières, fut enfin en situation de déséquilibre politique, et un nouvel arrivant, du nom de Vasaryo Aryvenas, renversa Penister et se fit nommer Menocrate, fondant alors la Ménocratie de Fyrenn. Vasaryo était un officier militaire, mais subtil dans ses démarches, et surtout, il était déterminé à laisser une voir libre pour que Cerntavio reprenne son titre.
Quelques temps après, lors de la deuxième Guerre Dracique (theâtre de grands évènements), se cotoyèrent de grandes personnalités de cet empire, qui se mélèrent à une foultitude d'autres grands noms (tel le Sibérien Ratchet, le grand COnker fils de C4D, ou encore Ghillion, connaissance de Sulimo). C'est durant cette période que Penister Malevodious tenta re reprendre le pouvoir, en s'alliant aux ennemis Drax, et créa une malgré lui une grande bataille au-dessus de Varzym, où les flottes draciques alliés aux anciennes flottes impériales combattirent la plus formidable coalition de mercenaires de cet autre Univers.
Vainqueur, le chef des mercenaires attendit Penister Malevodious, et au moment où ce dernier levait son arme, celui qui avait cessé d'être Empereur eut une phrase célèbre, et captura ce dernier.
Au final, les Drax étaient vaincus et en pleine déstabilisation politique, Cerntavio Mantelius était revenu sur le trône de l'Empire, avec Vasaryo à ses côtés, qui prit la place qu'avait perdu Saternathe Idaho lorsque ce dernier perdit (crût-on) la vie. Et l'Empire de Varzym était devenu plus puissant que jamais grâce à l'appui de ses confrères d'arme qui avaient lutté ensemble.


Si le seigneur Boldursgate suivait le chemin de Cerntavio Mantelius, s'il partait en laissant derrière lui un terrain miné par ses convictions de paix, alors ce général, aussi puissant soit-il, serat destitué tôt ou tard, et le peuple reprendrait une totale confiance en son seigneur légitime.
Qu'il soit à la tête officielle de son royaume ou non, ce sera toujours cet homme, retournant dans l'ombre, qui possèdera les ficelles du pouvoir.
Je pense que cela sera comme s'il vendait son âme à plus fort que lui, en échange de la sécurité de ce peuple qui ne l'aime plus.


Sulimo sortit de ses songes.
Bon, il faut que je commence le montage. Ce n'est pas à moi de régler cette querelle Elbéenne, mais le devoir m'incombe de mettre en marche cette fameuse machine!

Il se débattit avec les instructions pendant quelques heures encore, puis, lassé de ce combat, il s'en retourna encore une fois sur Eä, en espérant revenir rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulimo
Activiste
Sulimo

Nombre de messages : 250
Age : 29
Localisation : Là où je me trouve
Alliance : Aucune
Date d'inscription : 10/03/2006

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptyDim 20 Mai 2007 - 19:43

De retour de la taverne, où il avait abandonné le Capitaine à son verre, Sulimo entreprit de terminer sa machine compliquée avec une résolution inégalée depuis le temps qu'il travaillait dessus.

[...]

Quelques heures plus tard, il eut enfin terminé.


Bon... il faudrait éviter de sauter de joie partout et nulle part, parce qu'avec la chance que je me sais, il risque à cet instant-là que le Consul arrive avec une lettre de confirmation de l'audience que je lui ai demandée ; et il serait déplacé qu'à son arrivée je sois en train d'abîmer la belle suite que la Fédération m'a cédée à mon arrivée.

Sulimo guetta quelques minutes l'arrivée d'un visiteur, et nul ne se fit entendre.
Alors la joie d'avoir enfin terminé le montage de cette fichue machine ici le reprit, et lui insuffla brutalement l'envie de fêter cela.


Avec un peu de chance, le Capitaine Tyrion est encore dans la taverne, ou bien d'autres y sont restés. Quoi qu'il en soit je pourrais fort bien y aller pour me détendre en leur compagnie.
Se précipitant hors de sa chambre profonde, il dût s'arrêter peu de temps après à cause d'une évidence, du genre de celles qui frappent toujours leur cible en pleine course et les paralysent.
S'il pouvait assurément se rendre dans la taverne d'un air festif, il ne pouvait en aucun cas donner comme justification d'avoir terminé cet appareil, puisque celui-ci n'était pas connu.


Je trouverai bien en chemin, se dit-il, consultant un petit ordinateur dans lequel se trouvait quelques évènements récents s'étant déroulés sur Eä.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulimo
Activiste
Sulimo

Nombre de messages : 250
Age : 29
Localisation : Là où je me trouve
Alliance : Aucune
Date d'inscription : 10/03/2006

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptyMar 12 Juin 2007 - 16:33

Entrant en trombe dans son appartement, ayant quitté (à la suite d'une mésaventure avec une bouteille volante) la Taverne pour rejoindre le Jardin, d'où il était parti quelques minutes plus tôt en réaction à un appel sérieux venant des diplomates restés dans son ancienne alliance, Sulimo se dépêcha de joindre son ordinateur principal, avec lequel il pourrait communiquer avec tous ses contacts.

En premier lieu, et en toute surprise, un message prioritaire lui arriva, indiquant que l'instrument de messages employé par Lord Roke était disponible, et son emploi simplifié, puisqu'utilisant un clavier. Sulimo se trouva un peu dépité, d'autant plus qu'il avait pass des heures à apprendre un étrange langage qui, seul, éait permis par la machine.
Un exemplaire lui avait été livré directement sur Cimetary, et Sulimo contempla cette petite machine, peu cryptée, mais de volume assez réduit pour qu'il puisse ne pas s'en séparer.
Sulimo passa deux ou trois minutes avec cet appareil, à envoyer des mesages de confirmation vers ses scientifiques d'Eä, lorsqu'il se souvînt de la raison pour laquelle il avait quitté le barbecue.


Bon.. comme je me suis dépêché, l'on n'y verra que du feu, tenta-t-il de se convaincre.

Puis il s'informa précisément de quoi le problème était fait, ce qu avait été dit, de qui il s'agissait, de son emplacement galactique. Il vérifia les conversations archivées à la recherche d'éléments légitimant cette conduite, et n'en trouva pas.
Un peu agacé par tout ceci, il leur fit paraître un court message de mécontentement, demandant à ses anciens alliés davantage de justifications expliquant leurs gestes et menaces.


Cela faisait longtemps, tiens... Ce Porakis a beau n'avoir aucune finesse, il va falloir que je me montre moins impartial que d'habitude. Surtout que les mises en garde précédentes de mes envoyées ont été passées outre sans broncher.constata-t-il, peu surpris, mais un peu plus irrité.

Effectivement, songea-t-il, il risque d'y avoir une certaine quantité de travail à fournir avant de pouvoir retourner au barbecue du Seigneur Choops.

Sulimo se mit donc au traavil, appelant ses services de renseignements pour savoir où il pourrait contacter cet homme, faisant vérifier la fiabilité de ses systèmes de défense, analysant ses radars et sa flotte marchande, et, surtout, attendant les réactions.


Cela devient vraiment urgent que la recherche des technologies utilisées sur Saternathe Idaho soit fonctionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulimo
Activiste
Sulimo

Nombre de messages : 250
Age : 29
Localisation : Là où je me trouve
Alliance : Aucune
Date d'inscription : 10/03/2006

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptySam 16 Juin 2007 - 17:29

Sulimo avait enfin reçu ses communicateurs "ultimes" qui lui serviraient probablement jusqu'à la fin de sa vie.
Il avait entrepris, sur Eä (dont il venait juste de rentrer), de communiquer avec ce Ghillion qui possédait la technologie qui aiderait Sulimo dans ses tâches difficiles, celle de Saternathe.

Mais alors qu'il rentrait juste, prêt à parler depuis Cimatary, ses ambassadeurs à la Faction lui annoncèrent une autre nouvelle.

Sulimo, ayant soldé le "cas Porakis" par un match nul et un abandon ds rancunes sans PNA, recommençait avec cette nouvelles histoire à se demander si, finalement, quitter la Faction avait été une si bonne idée, surtout que beaucoup de crises survenaient en ce moment, et que donc il aurait peut-être été plus utile sur place.
Il se ravisa rapidement, en songeant qu'il n'était jamais vraiment loin de son ancienne alliance, et que ses diplomates faisaient un bon travail de rapport, et qu'e outre appartenir à la Fédération était une source de contentement des plus extrêmes.


Il faudrait que j'évite de formuler cette hésitation à pensée haute, sinon je risque une excommunion... Enfin bon, c'est clairement que j'aime cet étendart paisible que je porte désormais.

Décidant de se concentrer sur le contenu propre de la nouvelle crise, Sulimo lut précisément les archives de la Faction par son ordinateur.
Il en tomba à la renverse.
Ce n'était pas une crise que son ancienne alliance traversait, heureusement. C'était juste une indication provenant d'une discussion nodine, qui ne les concernait en rien. Toutefois, un nom apparut qui bouleversa Sulimo.


Non mais! Un groupe de guerriers prend en chasse, par une guerre officielle, deux alliances pour le moins non-violentes, dont l'emblématique Slov.
Les guardians répliquent qu'ils ne veulent pas de ce combat, qui de plus est inégal au vu de la méthode utilisée pour comptabiliser la puissance de chacun, et IL passe complètement à côté de leurs suppilcations.

Et après IL se prétend ami de la Fédération!

C'est hors de question. Il faut que j'intervienne frontalement.


Furieux, Sulimo se dirigea vers la salle de requêtes d'action, où la Fédération serait, pensa-t-il, très intéréssée voire choquée par ses révélations.

...Seulement Sulimo n'avait pas la moindre idée de l'emplacement d'une telle pièce...
Mais sa détermination passerait bien outre quelques heures de recherche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulimo
Activiste
Sulimo

Nombre de messages : 250
Age : 29
Localisation : Là où je me trouve
Alliance : Aucune
Date d'inscription : 10/03/2006

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptyMar 19 Juin 2007 - 17:16

Longtemps après, il était de retour, complètement exténué et démotivé.

Durant des heures il avait tenté d'allumer la flamme de l'action dans l'âme de ses alliés. Les oppositions qu'il avait rencontrées étaient toutes venues de Boldursgate surpris de sa convocation et déterminé à calmer l'ardeur de Sulimo.
Durant des heures, personne d'autre n'était intervenu, aucun membre de la Fédération.
Pendant ces heures où il parlait dans le vide, de plus sérieuses discussions se construisaient ailleurs, où seuls quelques diplomates d'Eä avaient été envoyés comme observateurs.
Pendant ces heures de calme sur Cimetary, alors que Sulimo tentait de mobiliser la Fédération, la guerre se mettait en place partout ailleurs.
Vers la fin, il avait donné des consignes beaucoup plus actives à ses ambassadeurs, qui étaient intervenus dans différents endroits, mais trop tard. Ils avaient été écoutés, oui, mais dans le point principal de débat, au coeur de la tornade diplomatique, Sulimo n'avait pas tenu à engager ses forces, et lorsqu'il s'était rendu compte de cette nécessité il était bien trop tard.
Quelques minutes après qu'il eut pris conscience qu'il devait agir, lui, sans attendre la Fédération, la guerre était déclarée officiellement. Et cette déclaration, depuis, attirait de très nombreuses forces armées heureuses de trouver là de quoi régler des comptes respectifs, qui venaient accroître le nombre de belligérants.
A tel point que, alors que le Consul ne s'était toujours pas exprimé, cette guerre qui avait entraîné des dizaines d'innocents dans le tourment était en passe de devenir le pretexte pour le plus gros massacre de l'Univers depuis plusieurs années.

Ayant constaté sa propre faiblesse, et le manque de confiance en lui (ou l'excès de confience en les autres), Sulimo se disait qu'il aurait été plus efficace s'il s'était encore trouvé dans la Faction. Ce qui est paradoxal, vu les positionnements théoriques de chacune des deux organisations.

Ayant retrouvé un peu de sang-froid, Sulimo se promit de tenter de se souvenir que, où que l'on soit, il faut agir directement en suivant ses convictions, et non-pas négocier une action potentiellement plus importante, mais jamais certaine.

A cause de ceci, il pourrait un jour agir prématurément sans l'accord de la Fédération, mais au moins il agirait, suivant ses convictions qui étaient à peu de choses près celles que partageaient tous les Fédérés.


Il ne faut pas que je sois irrité, ni en colère. Je peux être triste, même bouleversé, mais il n'est jamais bon de cacher du resentiment au fond de soi.
Mais je n'ai pas le force de continuer maintenant à garder contact avec Eä. Je ne peux pas encore discerner clairement les choses. Il me faut quelques heures de calme.

Et cet endroit est encore trop étroit pour mes envies de beauté et de soleil, du paisible murmure du vent dans les branches.
Allons donc dans les jardins.


Sulimo accomplit donc les apaisantes volontés de son coeur, et se retira.


...
Peu après son départ, un communicateur sonna dans ses appartements, mais la structure de celui-ci était telle que Sulimo n'en fut pas averti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulimo
Activiste
Sulimo

Nombre de messages : 250
Age : 29
Localisation : Là où je me trouve
Alliance : Aucune
Date d'inscription : 10/03/2006

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptyMer 27 Juin 2007 - 4:02

Sulimo passa la porte de ses appartements.
Il passa la seconde porte.
Puis il s'espatrafa sur son lit, tout en méditant trois informations.


Le nom de Raikonnen n'est pas inconnu, mais la personne est pour le moins déconcertante. Je me demande si elle connaît Weso ou Logan, si elle a connu Baal.

Enfin bon, l'important reste encore l'arrêt des combats, et cette étrange évidence qu'est la lassitude de la guerre ne l'est pas moins.
Ainsi il y aurait deux niveaux, et un entre-deux... Ceux que nous appelons raideurs le sont parfois, et restent pacifiques d'autes fois, à plus o moins haute fréquence. Ca n'est que lorsque l'on se réclame strictement pacifiste ou bien en guerre officielle, que l'on agit à un niveau presque pur. Cela aussi, c'était évident, mais ça ne m'était jamais encore venu à l'esprit, que ceux que j'accuse d'être exclusivement guerriers ne le sont pas du tout.

...


Zou, au dodo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulimo
Activiste
Sulimo

Nombre de messages : 250
Age : 29
Localisation : Là où je me trouve
Alliance : Aucune
Date d'inscription : 10/03/2006

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptyMer 27 Juin 2007 - 22:28

Se levant convenablement, le lendemain matin, Sulimo prit deux résolutions, dont une le concernant personnellement.
Il voulait poser le problème de l'après-guerre à l'assemblée de la Fédération.
Et il voulait entrer en communication avec Ghillion ga'an Aruaïo.

Considérant que la deuxième propositions pouvait être effectuée sur-le-champ, il se mit au travail.
Il possédait l'instrument capable de communiquer quels que soient les barrières spatiales. Ses savants sur Eä avaient réussi l'exploit d'en envoyer un autre sur Kelach, planète de Ghillion, avec un mot de présentation et d'explication.
Il activa alors l'appareil, le régla sur la fréquence voulue, celle que recevait l'autre communicateur, et attendit, tout en envoyant des vibrations puissantes.
...
Personne ne répondait, c'était normal, le mot accompagnant la machine n'avait problement pas été encore retrouvé puisque l'on n'avait pas réussi à régler avec précision la zone d'arrivée du dispositif, et donc son correspondant n'avait pas pu l'avoir entre les mains ni savoir la décrypter.

Laissant marcher son supercommunicateur afin d'attirer un éventuel passant, sur Kelach, Sulimo compta s'activer à sa première résolution, quand un communicateur sonna.
Il s'agissait du seigneur Wannegan qui, selon ses diplomates postés dans le Palais, demandait une aide économique.

Tiens, pour une fois que je peux faire une partie de ce pour quoi l'on m'a accepté ici...
Puis il contacta Wannegan, lui proposa un don et envoya ses cargos transporter les minerais, les cristaux et le carburant nécessaires à ce dirigeant.

Ceci fait, Sulimo entreprit de se rendre dans un bureau officiel pour parler du rôle de la Fédération dans l'après-guerre.
Il quitta donc ses appartements, laissant un scientifique au chevet de son supercommunicateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulimo
Activiste
Sulimo

Nombre de messages : 250
Age : 29
Localisation : Là où je me trouve
Alliance : Aucune
Date d'inscription : 10/03/2006

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptyMar 3 Juil 2007 - 0:42

Depuis deux jours, Sulimo n'était pas retourné sur Cimetary, prenant du temps à la gestion d'Eä, car depuis trop longtemps il arpentait les murs du Palais de la Fédération, sans que le Roi ne puisse régner dans la légimité de tous.
Les affaires extraordinaires n'avaient pas été tellement nombreuses. Certains industriels avaient agrandi la profondeur de plusieurss mines, et requêraient l'accord officiel de Sulimo pour que celles-ci soient déclarées viables et puissent fonctionner en permanence et légalement. Les habitants de ses colonies ne subissaient pas de dommages graves, et certaines associations de Mithlond avaient même envisagé la formation d'annexes en surface. Sulimo refusa poliment ce projet, préférant voir les richesses entreprises à des travaux durables et le moins destructibles possible. Il y eut en revenche beaucoup de points à poser, notemment au niveau de Lindon, quant à la mise en route et à la gestion de sociétés individuelles qui començaient à voir le jour, et à s'étendre de façon un peu trop dangereuses pour l'intégrité du royaume d'Eä. Les contrevenants s'étaient un peu débattus, avant de céder sous des concessions royales et un petit discours.

C'est donc avec un relatif sentiment de devoir accompli (surtout de cassa évitée), que Sulimo reparut sur Cimetary. Arrivant dans ses appartements, il vit une invitation de la Dame Cedriane.

Il y a peu de chose que je désapprouve fondamentalement. Mais je ne compte pas aller à ce bal, sauf si la situation me l'oblige.

La deuxième chose qui attira son attention fut l'homme qu'il avait laissé à l'écoute de son communicateur. En deux jours, le mot posé avec la machine fut retrouvé, et apporté au seigneur de Kelach, Ghillion.
Sulimo s'approcha juste du supercommunicateur, quand -puissant hasard- Ghillion s'en saisit à son tour.

Il sera tu ici ce que se racontèrent les deux seigneurs.

Mais en achevant la conversation, certain à présent qu'il pourrait aisément converser avec son homologue dans le futur, Sulimo fut d'une part joyeux de la réussite de l'entreprise commencée il y avait déjà plusieurs mois, qui promettait de donner ses fruits très prochainement. Par contre, il se sentait un peu anxieux du fait que Ghillion ne connaissait pas la technologie berylienne, et que donc il avait annoncé à Sulimo faire les recherches sur les anciennes terres de Cerntavio, désormais appartenant à un certain Sparzanka.
Pas nécessairement rassuré de cete complication imprévue, mais confiant en les compétences de son ... allié, Sulimo entreprit donc de mettre une sorte de fax sur son supercommunicateur, ce qui lui permettrait de recevoir tous les messages provenant de Kelach sans avoir à placer un vigile en permanence.


Et bien!
Beaucoup de choses ont changé depuis mon arrivée ici ; mais je n'en regrette que peu. Converser ouvertement avec Ghillion ga'an Aruaïo fut, indirectement, un beau cadeau offert par la Fédération.

Enfin... Maintenant, puisqu'il ne reste qu'à attendre, autant partir dans le Palais.


Il sortit donc, en quête de nouveautés, mais plutôt déterminé à ne pas rejoindre le bal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulimo
Activiste
Sulimo

Nombre de messages : 250
Age : 29
Localisation : Là où je me trouve
Alliance : Aucune
Date d'inscription : 10/03/2006

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptyMer 4 Juil 2007 - 20:42

Ayant réussi à s'échapper de la salle de bal grâce à l'arrivée de Nikita qui avait fait diversion, Sulimo s'était bien vite carapaté vers ses appartements, dont il commençait à connaître l'emplacement par coeur.

Refermant doucement la porte, il alla s'asseoir devant ses fenêtres vitrées, posant son regard sur les étendus jardins de Cimetary.
Se souvenant furtivement de la boisson que lui avait proposée MatniC, il repensa à quelques évènements de la salle de bal.

Ce bal ... Finalement, notre ami Holbytla n'aura pas détruit le local à coup de bonne volonté désordonnée, comme je l'aurais pensé, et comme je l'aurais probablement fait. C'est toujours facile de le dire après coup, mais il est plutôt réussi, et ce, malgré les vestiges qui nous entourent.

Pris d'une subite nostalgie, il regarda quelques antiques arbres trônant au milieu d'autres plus petits. Il y en avait peu, et ceux qui restaient conservaien à la fois un air imposant et une faiblesse déchirante. Il visionna des archives relatant des évènements anciens, conservés des âges grâce à la prévoyance du Bibliothécaire qui a pu en sauvegarder beaucoup, montrant d'autres Consuls et d'autres Ministres, d'autres problèmes et d'autres exploits. Levant la tête, sur un mur opposé du Palais, il vit une zone fissurée dans les blocs, provenant probablement d'une partie du Ministère de la Diplomatie. Il se souvînt alors de son passage, des idées qu'il avait défendues, des réponses que l'on lui avait opposées.
C'est cet esprit que j'ai conservé dans ma mémoire, alors même que la Faction se concevait, que Baal croissait. Défendre inconditionnellement cette position éternelle, subir et rester de marbre, demeurer durablement dans la neutralité sans gêne... Savoir que l'on pourrait agir, savoir qu'il serait possible de gagner du pouvoir, et ne pas le faire à cause de positions prises longtemps auparavant, voilà ce que je voyais. Une tour de garde? Plutôt un phare, fidèle à lui-même, remplissant éternellement sa fonction sans rien y changer, se contentant d'émettre de la lumière plutôt que de honneurs que rapportaient les marins à son sujet ; se contentant du bruit du vent et de la pluie, de la musique commune de Manwë et d'Ulmo, plutôt que des exclamations d'admiration d'architectes et géomètres déclarant avoir affaire à l'un des plus beaux de l'Univers.
...
Aimer sa propre lumière, formée grâce à la flamme apportée de l'extérieur. Aimer la mer que l'on éclaire, sans faire les comptes du total de surface éclairée par minute, juste parce que l'on aime cette mer, que l'on aime cette lumière, que l'on aime sa création.
Connaître l'existence du GPS qui facilite la vie de tous les marins, savoir que l'on n'est pas utile vitalement ; reconnaître ne pas faciliter la tâche aux rares encore attachés à sa lumières, qui n'utilisent pas la technologie qui pourtant les aiderait à trouver plus vite leur chemin, à trouver plus vite le port, à vendre plus vite leur marchandise et à s'enrichir plus vite.
Reconnaîte être un frein.
Sans cesser d'aimer le mouvement de sa lumière sur la mer. Parce que c'est beau, parce que ceux qui prennent la peine de se diriger par le phare ne sont pas préssés d'écouler leurs ventes. Ils ralentissent souvent, se perdent parfois, arrrivent toujours après les autres. Mais quelle importance?
Le phare, millénaire, guidant des voyageurs à l'esprit encore jeune. Les deux s'aimant mutuellement pour la beauté qu'ils forment ensemble, reliés par le vent et la mer. Voila ce que je trouve beau. C'est ce qui m'a ammené ici.


Regarde la Palais, pense au passé, au futur.

Les fissures sont mortelles, car rien ne résiste au temps. Cimetary posède de longs jours, de longues années. Le temps passe lentement, comme à Imladris et en Lòrien, mais de même qu'il s'infiltre là-bas, le temps passe ici. Et déjà la Fédération n'est plus que l'ombre de ce qu'elle était.
L'on raconte les exploits de Silk, se dressant dans un éclat de puissance, l'éclair dans le regard. L'on raconte les errements de Bullrogg, traînant avec lui tout le savoir de son temps. L'on chante la détermination de Cedriane dans son humilité, et l'on admire l'agilité comme la complexité de la parole d'Oubs.
Que reste-t-il, de cette période flamboyante, de cet âge d'Or?
Un musée?

...Un musée?...
Que diable n'ai-je pas pu venir plus tôt ! Quand l'histoire s'écrivait encore, quand rien n'était défini d'autre que la volonté de la Paix. Loin de ces détails, qui pourtant m'ont semblé si importants. Quand une croisade aurait été huée, quand le peuple, encore jeune, ne ressentait pas le désir d'agir. Parce que, quand il agit, il détruit au lieu de construire ; quand il parle, il innove de plus en plus vers l'absurde, au lieu de préserver.
On dit que si la parole est d'argent, le silence est d'or. Je dis que si agir est louable, tenir ses positions est vénérable.

Et j'en suis à dire ça, après avoir déploré que tout soit figé.
Après avoir dit qu'une tour de garde est vouée à la destruction, me voilà qui dénonce l'ouverture des portes de la forteresse de Nargothrond.

...
Peut-être est-ce que la phare, après avoir brillé pendant des centaines d'années, finit par se lasser de ses jeux avec la mer. Peut-être que les marins semblent se détourner de ses feux. Donc il change, le phare se fait antenne, projecteur ou catapulte ... ou musée.
Et que pouvons-nous donc y faire?
Comment pouvons-nous redonner à notre Tour l'envie d'éclairer de sa lumière, lente mais belle, à ceux qui se sont lassé de sa vision et ont retourné le regard vers le port marchand?


...

Franchement... Il n'y a qu'une solution accessible, l'ultime recours, le Dernier Espoir : la Fuite.

...
Regard de lumière, cadeau du Feu Secret.


Si je suis venu, ce n'était pas pour ça. Un repos?
Une explosion de la volonté ardente, flammes de passion?
Je ne peux plus obtenir le premier. Le deuxième m'a montré son inefficacité, ici dans ce lieu qui absorbe tout éclair, qui éteint tout incendie.
Que me reste-t-il, alors?

...
M'en fiche! Je ne fuirai pas!
La Faction attendra!


Mais soudain, alors qu'il avait arrêté de penser, alors qu'il ne savait plus rien ni ne s'entendait, une dernière phrase lui enveloppa l'esprit.
Ne demandez pas ce que la Fédération peut faire pour vous, mais ce que vous pouvez faire pour la Fédération.

C'est ...
C'est complètement audacieux, c'est osé jusqu'à la pointe des analogies.
Cette phrase ... je ne lui accordais qu'une place de devise, de symbole, mais sans importance aucune ; comme un très ancien héritage d'une époque antique, sans plus d'interêt que sons sens explicite.
Mais elle peut être une clef majeure, et même le pivot absolu.
... Seulement... Il y a trop de poussière en place, trop de souvenirs, pour qu'on puisse la soulever sans problème.
Et c'est aussi un gros risque, les raisons invoquées par Silk sont toujours valables. Il se pourait que personne ne nous soutienne.

Mais je viens de comprendre quelque chose de majeur, de fondamental.


Sulimo regardait la fissure. Une métaphore lui vînt à l'esprit. Il n'aurait pas de mal à l'expliquer. Quant à le justifier, ce serait immensément difficile, comme soulever le Palais tout entier à la force de ses bras. Mais Sulimo se doit de croire en le Vent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulimo
Activiste
Sulimo

Nombre de messages : 250
Age : 29
Localisation : Là où je me trouve
Alliance : Aucune
Date d'inscription : 10/03/2006

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptyVen 13 Juil 2007 - 2:45

Dans un coup de vent, Sulimo retourna à ses appartements après avoir erré dans le premier étage, au Ministère du Développement, durant quelques heures.
Le fait qu'il y avait encore des personnes assez audacieuses pour poser des questions le réjouissait, à lui qui sombrait d'heure en heure dans une conviction désespérée.

La banière n'est pas mangée, pas encore.
Puis-je aider à apporter l'aiguille tandis que le fil arrive de lui-même?


Observant la vitre éclairée par un soleil bien lointain qui paraissait pourtant si vivace, si plein d'énergie, Sulimo se plaisait à sa lumière.
Le fil est présent. Le drapeau n'est pas détruit. Il ne reste qu'à trouver la bonne aiguille, et l'étendart flamboiera, à moins que la couture ne le défigure... Mais en ce jour, alors que même des dieux inconnus me rendent visite (Sulimo avait reçu quelques minutes auparavant un message d'Eä le prévenant de deux brefs mais puissants passages de la divine Athéna), en ce jour je perçois un chemin simple à suivre, une cause qui pourra être entendue, et commencer à restaurer le puissant phare comme l'étendart sur son sommet.


Sentant à nouveau son coeur briller, il se souvînt pourtant d'autres nécessités. Des difficultés, déjà remarquées des semaines auparavant, se faisaient maintenant plus violentes. Le relativement long "séjour" passé par Sulimo chez lui avait permis aux habitants de son empire de constater que rien de mal envers eux n'avait été provoqué, que leur dirigent historique était toujours à sa place et le resterait encore. Pourtant, même trois jours après son départ, de nouveaux incidents avaient vu le jour, comme si les heures passées par Sulimo à sa place de dirigeant n'avaient été que des parenthèses, de courtes trèves.
Des rassemblements éclataient un peu partout, notemment en Khazad et au Beleriand. Certaines terres, telles Mithlond, Gondolin et surtout Valmar demeuraient fidèles à l'unanimité envers le régent officiel, mais cela était loin d'être le cas ailleurs. Les mineurs de Khazad avaient provoqué une grève puissante, touchant les terres du Lindon voisin encore davantage affaibli par le passage divin, tandis que Beleriand, troisième planète possédée, tentait d'attirer le calme Ossiriand vers une autonomie prononcée.
Eä demeurait en majorité obéissante aux ordres de l'empereur, car celui-ci avait souvent rempli très correctement les demandes des populations et détenait un certain prestige. Pourtant, même au coeur de la métrogée certains se levaient en critiquant l'absence intolérable de Sulimo. Ce n'étaient évidemment pas des généraux militaires, ceux-ci n'ayant qu'un infime pouvoir politique, et encore moins oratoire. Les voix courroucées provenaient majoritairement les hauts fonctionnaires, certains dotés d'un réel charisme, qui exigeaient du dirigeant qu'il se comporte comme tel, et se consacre entièrement au gouvernement.
La personne choisie pour diriger l'empire concrètement était loin d'être un incapable, et se montrait entièrement loyale envers le seigneur légitime. Mais elle était loin de disposer de la confiance d'un peuple de neuf planètes, peuple méfiant et souterrain. Le pire des scenarii serait, pour Sulimo, que le peuple, agacé par un roi symbolique et un régent impuissant, ne fasse, sous l'impulsion des voix porteuses de révolte, un changement radical dans son mode de fonctionnement en congédiant l'actuel gouvernement et son Empereur.
La situation était, bien entendue, bien moins catastrophique que cette fin possible. Des voix montaient, mais n'étaient que peu écoutées. des grèves se faisaient, mais ne mobilisaient que peu de personnes. Le problème n'étant pas fondamentalement nuisible (après tout, un Empereur a bien le droit de se mêler des relations extérieures seul, surtout que Sulimo avait refusé de déléguer quelqu'un d'autre à cette tâche) mais d'un grand impact symbolique. Le peuple d'Eä croyant beacoup aux symboles, il lui importait grandement que l'Empereur retourne sur ses planètes, et les dirige à partir de la capitale de la métrogée.

Sulimo avait, depuis longtemps, conscience de cela. C'est pourquoi il avait tenté, très tôt à son arrivée sur Cimetary, de trouver un moyen pour exercer ses fonctions de dirigeant planétaire, celles de diplomate impérial, et celles d'acteur de la diplomatie galactique.
Il ne pouvait se trouver partout à la fois, c'est pourquoi l'appareil de communication instantanné utilisé par Lord Roke lui fut d'un grand secours pour le tenir informé en temps réel des évènements.
Et à présent, alors que ses savants communiquaient avec les scientifiques au service de Ghillion ga'an Aruaïo, il allait finalement trouver le moyen d'agir personnellement dans plusieurs endroits à la fois, en suivant la méthode utilisée sur Saternathe Idaho.

En ce moment, sur Eä, Sulimo apprit que la communication avec Kelach avait été courronnée de succès, que son homologue Ghillion avit réussi à retrouver des traces écrites des technologies de Beryllion, grâce à ses contacts avec Cerntavio Mantelius et Sparzanka, Roi d'un royaume ayant englobé jadis la planète Beryllion, maintenant détruite.
Maintenant, une recherche hors du commun se préparait dans tous les laboratoires dirigés par Sulimo ; une technologie allait être mise en place. Peu utile dans l'absolu, mais permettant à Sulimo de jouer tous ses rôles sans perdre le fil des évènements.


Tout a avancé si vite...
La dette est effacée.


Alors, impatient de vois les résultats qui seront probablement révélés très prochainement, Sulimo repensa à sa présence sur cette planète.

...


Décidément, trouver l'aiguille est une bonne chose, et le dialogue un bon moyen.
Allons-y donc pour des heures de discussion !


Constatant alors l'heure tardive, il se dit alors que convoquer une assemblée ne serait pas chose positive pour la défense de son nouveau projet.
Il retarda alors sa déclaration au lendemain, et se rendit dans la deuxième pièce de son appartement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulimo
Activiste
Sulimo

Nombre de messages : 250
Age : 29
Localisation : Là où je me trouve
Alliance : Aucune
Date d'inscription : 10/03/2006

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptyLun 6 Aoû 2007 - 23:15

Sulimo, outre tout le reste, était relativement mécontent d'avoir dû quitter Cimetary si précipitament, sans même pouvoir passer dans ses appartements pour vérifier l'avancée du travail qu'il menait depuis plusieurs mois, qui visait à simplifier grandement ses allées et venues.
Alors, pour palier symboliquement à ce manque, il se dirigea directement, une fois capable à nouveau de quitter Eä sans risquer de déclencher une guerre civile, vers le lieu prêté à lui par la Fédération.


A priori, mes affaires internes n'intéressent pas grand monde, par conséquent je n'aurai pas à m'expliquer sur tout ceci, en tout cas pas beaucoup, pensa-t-il en poussant précautionellement la première porte de son bureau.

Ses dernières deux semaines l'avaient usé mentalement, il avait souvent été touché dans son essence, en proie à de féroces luttes. Il n'en était pas sorti grand vainqueur, mais n'avait n aucun lieu été vaincu. Ses positions tenaient, ses possessions aussi. Aux dernières nouvelles, Eä et ses colonies demeureraient sous le sceptre impérial.
Pourtant, Sulimo était grandement fatigué. Il n'avait perdu que des détails, n'avait gagné que peu de choses, mais avait combattu sans cesse avec une violence inimaginable une semaine avant l'explosion.

Sulimo avait pris une journée de repos, avant de s'estimer capable de se rendre sur Cimetary afin de participer à nouveau à la vie galactique. Une première chose l'avait étonnée, dès son arrivée : quelqu'un l'avait accueilli en lui donnant le titre de Répurgateur. Au départ, Sulimo avait soupçonné l'individu de se soucier d'éventuelles réactions digestives, mais rapidement il comprit que c'était une sorte de titre d'honneur ; alors il avaut accepté intérieurement ce nom, sans pour autant comprendre sa signification.

Arrivé dans son appartement, il posa quelques menues affaires et, toujours de bleu vêtu -mais d'un bleu un peu moins pâle que de coutume- il mit un peu d'ordre dans ses affaires.


Je ne vais pas rester longtemps. A priori, personne n'est venu ici depuis mon départ, mais il est bien plus probable que beaucoup d'évènements se soient produits ailleurs dans ce Palais.
Allons donc voir.


A ces mots, il sortit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silk
Consul
Silk

Nombre de messages : 3774
Localisation : Boktor
Date d'inscription : 06/01/2005

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptyMar 7 Aoû 2007 - 9:38

hors role play ne vous véxez si nous n'intervenons pas dans votre rp ce en serait pas correcte de notre part hors role play

_________________
Silk Représentant du roi Rhodar de Drasnie et du peuple drasnien
Haut conseiller du roi aux affaires extérieures
Consul de la FNP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NiKiTaLeAdEr
Membre FNP
NiKiTaLeAdEr

Nombre de messages : 1479
Alliance : FédérationNéoPlanétaire
Date d'inscription : 11/06/2005

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptyMer 8 Aoû 2007 - 1:54

hors role play j'allais le dire... continuez ainsi.. hors role play
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulimo
Activiste
Sulimo

Nombre de messages : 250
Age : 29
Localisation : Là où je me trouve
Alliance : Aucune
Date d'inscription : 10/03/2006

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptyMer 8 Aoû 2007 - 12:24

hors role play
Il n'y a pas de mal, c'était prévu pour être un monologue.
Surtout, je n'ai pas expliqué grand chose dans ce que j'ai mis ... c'est plus un RP à écrire qu'à lire.
Mais je poursuivrai donc.
hors role play
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulimo
Activiste
Sulimo

Nombre de messages : 250
Age : 29
Localisation : Là où je me trouve
Alliance : Aucune
Date d'inscription : 10/03/2006

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptySam 11 Aoû 2007 - 0:29

Entre le bureau des négociations et cet endroit, Sulimo avait cessé de vouloir interférer dans les menaces et attaques que subissait Wannegan. Tout ce qu'il voulait était de ne pas déclencher une guerre, de ne pas même laisser une envie de bataille entrer dans les coeurs des deux parties. Connaissant l'impact de ses prestations sur l'issue du débat, il remercia mentalement fortement Nikita pour avoir formulé clairement ce que Sulimo n'avait pas réussi à transmettre distinctivement.

Refermant la porte derrière lui, il se mit derrière son bureau, tentant de s'occuper. Il joignit ses diplomates stationnés dans le repaire de la Faction, et ne trouva aucune crise, aucune menace. Partout dans ce qu'il pouvait entendre de l'Univers, tout était calme, excepté peut-être les récents coups d'éclat de l'arctique Freiya, mais il se trouvait là autour de personnes dont il ne connaissait rien, et près de qui il aurait trop de difficultés à jouer efficacement les médiateurs.


Au moins, il y a une chose que je pourrais faire... Maintenant, tout est prêt.
La machine qu'il avait mis tant de temps à faire construire et mettre en état de marche était maintenant totalement active. Ses données étaient enregistrées, et n'attendaient plus qu'un contact avec la personne sensée être affectée.

Il paraît que l'opération peut prendre plusieurs jours, jours durant lesquels je serai donc totalement inaccessible, puisque neutralisé.
Il faudra donc que je prévienne de cette absence.


Il écrivit donc un message qu'il envoya dans l'ordinateur responsable des présences des différentes personnes sur Cimetary, annonçant une absence pour probablement quatre ou cinq jours.

Ceci fait, il avança au plus profond de ses appartements, là où il avait, dès le début, prévu et espéré ce moment, en le redoutant un minimum.


Cette fois, Eä est au courant, et les systèmes de production seront gelés, et les artilleries de défense verront leur bouclier boosté vers une valeur gigantesque, grâce à la technologie Galactique.
Bon ... à priori je n'ai rien à craindre, alors .. à dans cinq jours.


Puis il pénétra au coeur d'un bizzare engin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulimo
Activiste
Sulimo

Nombre de messages : 250
Age : 29
Localisation : Là où je me trouve
Alliance : Aucune
Date d'inscription : 10/03/2006

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptyDim 19 Aoû 2007 - 18:10

Après un dysfonctionnement probable de la machine, Sulimo avait dû attendre presque le double du temps prévu initialement, avant d'être certain que tout fonctionnerait comme prévu.
Entendant la sonnerie annonçant la fin de l'opération, il sortit donc de l'appareil et se rendit dans la première pièce de ses appartements. Il trouva là-bas son super-télécommunicateur qu'il avait laissé avaant de se soumettre aux ondes de l'appareil.
Instalé à son bureau, il prit contact avec tous ses ambassadeurs, positionnés à divers endroits de la galaxie, et leur annonça quelques changements dans sa politique diplomatique tout en renouvellant leur engagement dans sa nouvelle structure.

Pendant qu'il expliquait en détail la nouvelle organisation que, maintenant, il avait les moyens de mettre en place, Sulimo sortit de la machine et prit un communicateur qui se trouvait dans ses appartements. Il posa le regard sur une feuille posée à côté d'un appareil informatique, et sortit de ses appartements en se dirigeant rapidement dans la base principalede la FACTION, soucieux de vérifier le mieux possible qu'aucune menace d'aucune sorte ne pesait sur eux. Ses diplomates n'avaient rien signalé, mais sait-on jamais? Sulimo contacta donc une navette d'Eä postée dans l'astroport à ce but, pour qu'elle le mène voir ses anciens alliés en chair et en os.

Alors qu'il quittait ses appartements, Sulimo sortit de l'étrange machine et se munit d'un communicateur qui l'attendait dans la première pièce. Il s'informa de quelques nécessités annotées sur une fiche de son bureau, puis se mit en route vers le coeur administratif, politique et financier de l'Univers. Contactant rapidement une navette qu'il avait, il y a quelques jours, stationnée dans l'astroport de la Fédération, il s'embarqua et prit la direction indiquée par ses diplomates en fonction dans la capitale Universelle.

Au moment où, se rendant dans le repaire de ses anciens alliés, il quittait le ciel de Cimetary, Sulimo se dégagea de la machine qu'il avait mise au point durant tout ce temps, et, prenant un sommunicateur qu'il avait laissé à cet effet, il se dirigea vers son bureau et lut attentivement une fiche qu'il avait laissée quelques temps auparavant. Ayant constaté ces inscriptions, il se rendit à l'astroport de la Fédération tout en contactant une navette qu'il avait apportée d'Eä plusieurs jours précedemment. Après avoir brièvement parlé avec l'équipage de ce transporteur, la navette prit cap vers Le Centre, planète dominante de l'Empire du puissant seigneur Pyro.

Cinq sorties de Sulimo plus tard, ce dernier se retrouva finalement seul à son bureau, achevant de doner à ses ambassadeurs les derniers détails de sa nouvelle stratégie diplomatique :


Je termine, juste en soulignant à nouveau que jamais je n'ai dit vouloir me passer de vous, et que, malgré ce changement, vous demeurerez absolument nécessaires à la bonne marche de nos actions. Admettons simplement que je dirigerai personnellement chaque point important de nos relations.
Merci de votre attention, et à très bientôt.


Puis il sortit de ses appartements, laissant Sulimo, qui venait de prendre son communicateur, à son bureau. Il se dirigea alors vers la dernière navette qu'il avait commandée d'Eä, et retourna dans sa planète natale.

Ainsi, plus aucun de ses détracteurs ne lui reprocheraient de se rendre trop souvent ailleurs que dans son empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulimo
Activiste
Sulimo

Nombre de messages : 250
Age : 29
Localisation : Là où je me trouve
Alliance : Aucune
Date d'inscription : 10/03/2006

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptySam 25 Aoû 2007 - 13:31

Assis à son bureau, Sulimo réfléchissait à un certain nombre d'évènements présents et futurs.
Il avait connaissance de la discussion fort théorique que Silk avait engagée avec lui, dans laquelle s'était avancé Gosseyn, membre de la Fédération relativement nouveau avec lequel il n'avait jamais discuté auparavant.
Dans cette discussion, il prit conscience de monopoliser l'attention, ne laissant aux autres que la possibilité de se placer par rapport à lui. Il envoya alors un message rapide à Sulimo, lui donnant cette impression ressentie hors de la conversation.


Sulimo à froid qui conseille Sulimo à chaud... D'habitude, ce serait presque le contraire.
De toutes façons, il n'y a rien de formidablement important, à court terme, dans ce qui se dit. J'ai entendu des choses assez formidables, j'ai donné ma façon de penser dans son intégralité...
C'est par une polémique toute théorique que j'aurai achevé mes batailles sur Cimetary.


Sulimo pensa alors à la façon d'annoncer son départ. Il avait décidé de se rendre dans la salle de recrutement, pour clore le cycle qu'il avait commencé là-bas comme candidat à l'admission, puis comme membre ; mais il ne savait pas ce qu'il ferait là-bas. Lancerait-il ses ultimes flèches de Parthe avant de disparaître en un instant, ou prendrait-il le temps de clarifier toutes les oppositions, tous les antagonsmes ?
La question ne se posait pas vraiment, en fait...

Chouette, on va encore se chamailler ! J'espère que Wannegan sera présent...
Et j'aimerais bien revoir Oubs, aussi.

Il aurait ainsi, de plus, l'occasion de laisser deux cadeaux sur cette planète, sans compter tous les objets sans valeur qu'il laisserait dans ses appartements.
...
Oui, décidément, il terminerait son cycle comme il l'avait commencée, par une discussion. La première avait pour but de lui permettre d'entrer, la seconde légitimera un peu son départ.



Achille ?
Sulimo, stationné dans le Quartier Général de la FACTION, venait de le prévenir qu'une ancienne querelle, qui avait opposé l'un des membres de son ancienne alliance à un empereur qui avait prestement demandé une multitude de mercenaires, venait d'éclater officiellement à nouveau. Cette même personne, le mouvant Achille, venait de s'attirer les foudres des mercenaires, ObsKur eux-aussi (le monde est petit) pour la plupart, dont le retouté AdrienManson qui se trouvait actuellement dans le repaire de la FACTION à demander le nom de l'empire qui hébergeait Achille, car celui-ci avait abandonné les rênes de son territoire pour partir à l'aventure, et s'était retrouvé rapidement, par des systèmes d'entente, à la tête d'un Etat ami.
Les mercenaires étaient disposés à lancer une chasse à l'homme, prenant en "otage" tous les empires de la FACTION, menaçant de les bombarder si Achille ne révélait pas sa position... chose qu'il venait de faire. D'abord méfiant, le redoutable AdrienManson avait reçu diverses confirmations qui indiquaient alors que les déclarations d'Achille étaient correctes.

Mais de toutes façons, ce n'est pas à moi de m'occuper de ceci.
Si la nécessité s'en faisait sentir, alors Sulimo, déjà sur place, interviendrait. Mais même cela n'était peut-être pas nécessaire, car inutile ; donc il n'y avait vraiment aucune raison que Sulimo quitte ce bureau pour se rendre là-bas.

J'ai donc trois choses à faire. Il faut que je libère Gosseyn de la situation dans laquelle je l'ai imbriqué ; puis je dois préparer mes adieux ; et je dois en même temps surveiller Achille et les industries d'Eä.

Puis il posa négligemment ses yeux vers les jardins, sur lesquels les appartements de Sulimo montraient une vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulimo
Activiste
Sulimo

Nombre de messages : 250
Age : 29
Localisation : Là où je me trouve
Alliance : Aucune
Date d'inscription : 10/03/2006

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptyLun 27 Aoû 2007 - 23:20

Ouh puréd'poux !

Sulimo venait d'entendre le simulacre de dialogue entre Wannegan et d'autres membres de la Fédération, et apprit le départ de ce dernier. Dans la salle, Sulimo avait bien essayé de réagir à temps, mais il avait été encore trop lent, et le Hobbit n'était déjà plus visible. L'empereur d'Eä avait donc envoyé un message rapide à Sulimo qui, dans ses appartements, réfléchissait à la situation.

Il voyait que, lui qui le premier s'était levé pour accuser fortement l'incompétence de Wannegan, était maintenant tout disposé à traîter avec lui, son irritation apaisée, tandis que d'autres, qui avaient été plus cléments les premiers jours, étaient bel et bien ligués contre le jeune Hobbit.


Sauf qu'il n'avait jamais été question que je lui demande de s'en aller ... je pense. Je crois que je voulais qu'il change son comportement et ses moyens d'informations, pas qu'il change son blazon et son lieu de résidence...
Non. Si j'ai par le passé été, fortement ou non, irrité par cet élu Hobbit, maintenant je vois qu'il faut plutôt travailler à combler les problèmes, pas à l'enfoncer davantage dans la désolation. Il a eu un sermon, il est donc temps de lui tendre la main... Merci Gosseyn
, acheva-t-il dans une pensée muette.

Quoi qu'il en soit, il était absolument hors de question que Wannegan quitte la Fédération sur-le-champ. Il était inconcevable qu'il soit chassé. Il était déraisonnable de l'accabler davantage. Il fallait donc l'aider, avant qu'il ne mette lui-même fin à ses jours (Sulimo ne savait pas si le suicide était autorisé chez les Hobbits, mais il se doutait tout de même que non ).

Nikita et Boldursgate lui avaient envoyé des ressources, ainsi que quelques conseils techniques. Wannegan les avait probablement appliqué sans beaucoup d'esprit critique, sans se poser beaucouop de questions.
Sulimo entreprit alors, non d'en faire un disciple (le pauvre), mais tout du moins d'oeuvrer activement pour que wannegan ait connaissance de ses droits absolus, de ce qu'il pouvait négocier avec espoir, de ce qui était douteux, et de ce qui était irrecevable. De même, il fallait absolument que ce dernier connaisse précisément les règles particulières qui régissaient la participation à la Fédération. Sulimo devrait mener un petit travail d'investigation, pour retrouver les lieux où les Chartes essentielles étaient présentes, lieux qu'il avait visités un peu par hasard, à son arrivée.


Achille dans la FACTION, et avant lui Peterson, et Osiris, avaient agi un peu de la même façon, je pense. Tous possédaient une bonne volonté évidente, étient pleins de zèle. C'est dans cet excès que chacun, à sa manière, eut des difficultés à renouer avec l'Ordre établi. Comme tous, à plus ou moindre échelle, prenaient des choix personnels engageant une bonne partie de leur groupe, ils eurent droit à des remontrances, puis s'enfèrmèrent progressivement dans un cycle d'autodérision, d'actes inavertis, de remarques désobligeantes. Finalement, Osiris était chassé par la moitié de l'Univers ; Peterson avait été contraint par la force de le quitter ; Achille était encore en lutte contre l'alliance ObsKure, qui le chassait sans relâche, et avait appris depuis peu son emplacement actuel.
Ces trois-là eurent des destins divers, celui d'Achille n'était toujours pas achevé, mais il est hors de question de laisser se développer en Wannegan cette envie d'agir seul, de faire des choix de plus en plus audacieux, qui aboutiraient à son bannisement de la Fédération, sa chasse par des mercenaires, voire davantage.
...
La transparence absolue est le premier conseil à lui donner. Il doit nous informer, dès qu'il en a lui-même connaissance, de tout évènement potentiellement dommageable pour lui ou nous. Ensuite, à la rigueur, il pourra accomplir certains de ses choix, en le précisant ; mais il faut qu'il comprenne que, dans l'instabilité qui l'entoure, il doit nous mettre au courant de tout ce qui peut lui nuire.

D'ailleurs ... Jigsaw !

Le choix de Wannegan paraissait à Sulimo une erreur. Cela n'avait pas été discuté, peut-être parce que les Fédérés avaient décidé d'abandonner Wannegan à son cercle vicieux, mais transfrmer Wannegan en fournisseur de coordonnées revenait bien pire qu'à le changer en cible, du moins à long terme.
Non seulement, en fin de compte, il sera épuisé par ses quêtes et n'aura plus la force d'en accomplir d'autres, provoquant par là sa destruction, mais il faut voir aussi que par cette action il risque de s'attirer les foudres de tous ses voisins, si ceux-ci venaient à apprendre le marché qui unissait les deux intéressés. Wannegan serait touché, mais la Fédération aussi... Apprenant cela, mes alliés prendraient brutalement conscience de leur réputation, et mettraient toute la faute sur le dos de Wannegan, le laissant à son triste sort. Seulement, ce serait là un crime bien condamnable, car tous avaient connaissance du marché conclu, puisque wannegan l'avait rendu officiel. Ils seraient donc tous autant condamnable que lui, et rejetteraient probablement tous la faute sur lui.
...
Un bouc émissaire? Zut, j'ai oublié ce que c'était ... Ca me reviendra probablement plus tard.


En tout cas, la première chose urgente était d'empêcher Wannegan de quitter la planète. S'il le aisait, l'on courrait le risque qu'il ne revienne jamais plus, et ce serait là un bien triste évènement pour la Fédération.

Allons-y sans plus attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulimo
Activiste
Sulimo

Nombre de messages : 250
Age : 29
Localisation : Là où je me trouve
Alliance : Aucune
Date d'inscription : 10/03/2006

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptyMar 13 Nov 2007 - 0:40

Sulimo entra brièvement dans ce qui fut ses appartements officiels, et qui visiblement le restait.
Il ne jeta pas un regard pour vérifier la propreté du lieu (s'il l'avait fait, il aurait remarqué que le ménage avait été fait le matin même, de façon impeccable même pour cette pièce peu utilisée, à présent), n'en voyant pas l'interêt, mais regarda ce qu'il avait laissé ici avant de partir, ce que l'on n'avait pas pris.


Ca en fait, des tas de ferraille qui rouillent dans cette chambre... J'aurais dû les leur donner explicitement, ils n'auraient pas été gênés par le fait que ça vient d'Eä et non de Cimetary, et ça leur aurait peut-être servi...
Bon, je vais laisser un mmot sur la porte indiquant que la porte est ouverte et que les objets sont à disposition générale... Pourvu que je garde la salle elle-même, les objets ne me sont plus d'aucune importance.

Huum...

Il s'allongea sur le lit que l'on lui avait donné jadis, rêveur.
Sulimo pensait à tout ce bazar, à Wannegan, à Nikita, à Gosseyn, à Oubs et à Empi. Il pensait au renouvellement de la Fédération, se demandant si ce léger recyclage de forme n'avait pas été précédé par un grand changement de fond, que Sulimo pensait négatif.

Pfff... Non, c'est difficile. Tant que Cedriane reste là et incarne l'âme de la Fédération, tant qu'Oubs assure la force de Cimetary... Tout va bien.

Pensant à Oubs, il revînt sur leur affrontement, et son origine : Wannegan.
Sulimo se demandait si les Fédérés avaient compris que c'était exclusivement à Wannegan qu'il s'était adressé, l'autre soir, à la Taverne.
Doucement, il fit passer un peu d'air sur ses lèvres, dans un baiser d'abord silencieux. Puis plusieurs sons montèrent, et il sifflota pendant longtemps. Les fenêtres de ses appartements étaient ouvertes.

Moi, j'étais heureux, car le Vent chantait avec moi : à ce moment, il partageait mes émotions, et moi les siennes, et je te parlais. Mais toi, Wannegan, qui pourtant brille comme une petite étoile, tu devras marcher longtemps avant de trouver ton Chemin. Et sur cette route, c'est l'Aventure que tu rencontreras, c'est le danger, ce sont les risques qui provoquent le doute. Mais alors, Chevalier, tend ta main, ne referme pas ton poing..., murmura-t-il lentement, sans y penser, comme s'il rêvait à voix haute.

Mais, dans la salle qu'il venait de quitter, les portes et les fenêtres étaient fermées, aucun Souffle ne lui parvenait, et il s'était trouvé à nouveau tout seul avec ses propres envies.
Et, à cet instant, il n'avait envie que de provoquer la colère de ses auditeurs, que ceux-ci reprennent tout ce qu'ils avaient accumulé contre Wannegan, qu'ils l'envoient vers Sulimo, et que lui puisse enfin voir la nature de leurs accusations, leur sens et leur origine. Le fait de n'avoir provoqué qu'exaspération vis-à-vis des Fédérés l'avait énervé à son tour. Le fait que Gosseyn d'abord, puis Oubs, refusent de lui donner leurs motifs, n'avait pas été bien pris.
Sans compter que ... le seigneur Oubs...
Encapuchonné du haut de son manteau, il n'avait rien perdu de sa puissance, et l'avait montré clairement tout à l'heure.

Le calife reste indétrônable ... indiscalifiable... Mais j'ai encore l'impression que cette énergie dégagée a enlevé pas mal de poussière, même si ce n'est qu'un sentiment.

Rêvant encore quelques temps, il reprit soudain conscience.
Cette fois... ça va être la bonne.
... Enfin, jusqu'à la prochaine...


Sulimo quitta la pièce et retourna dans le couloir, après avoir pris soin de ne refermer aucune fenêtre.
Puis il se dirigea d'un pas incertain vers il ne savait où.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulimo
Activiste
Sulimo

Nombre de messages : 250
Age : 29
Localisation : Là où je me trouve
Alliance : Aucune
Date d'inscription : 10/03/2006

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptyLun 31 Mar 2008 - 2:05

Poursuivant joyeusement l'illogique en transcendant l'espace (et un peu le temps, mais juste à moitié), Sulimo entra dans ses appartements, tendu.
Il jeta un oeil aux affaires qu'il avait laissées. Tout était encore sur place, intact malgré le temps qui avait passé. La première salle était encore illuminée par le vent qui étincelait par les fenêtres laissées ouvertes ; et la lumière du soleil, en ce temps orageux, venait evelopper le visiteur d'une faible onde de chaleur. Sulimo passa quelques secondes à contempler ce spectacle qu'il appréciait peut-être pour sa rareté en cette galaxie. Les seuls souvenirs qui affluaient en ce moment concernait ce décor, qui accompagnait ses appartements depuis que le Consul Silk lui avait offerts. De ce point de vue, il avait accès à de beaux et variés paysages de Cimetary, à d'harmonieuses fissures sur d'anciens murs de la Fédération, et, les nuits sans nuage, au ciel étoilé.

Quittant son regard quelques temps, il se mit à songer à la venue de Wannegan, et ses pensées, qu'avait apaisée la vue à ses fenêtres, recommencèrent à s'assombrir.

Cela semble insoluble.

...
Quoi que nous fassions, quoi qu'il advienne...
N'est-ce pas désespérant ?
...
La Fédération a accueilli à bras ouverts Napoléon Bonaparte, tandis que ses ambassadeurs chez les HéréTiQues ne pouvaient pas ne pas voir ce qui s'y passait.
Elle s'est intriguée de ma colère, lorsque j'ai convoqué Choops et Boldursgate, qu'Arsenic est venu aussi.
Elle a même accueilli à bras ouverts Empi qui revenait de sa période de chasse, et Boldursgate dont nous ne saurons jamais comment les émeutes de ce général belliqueux l'ont mené, et qui est devenu Consul.
Laisser partir avec le sourire ceux qui s'en vont de leur plein gré faire la guerre, et les accueillir avec le sourire lorsqu'ils reviennent prêcher la paix... Fermer les yeux sur tout un pan de l'Histoire, pour le bonheur de compléter à nouveau cette famille qui s'était un peu fissurée.
Mais qui peut leur en vouloir ? Souhaiter la bienvenue à ceux qui nous sont amicaux, même s'ils ont provoqué Haine et Terreur... et aussi Destruction, d'ailleurs.. Même s'ils ont provoqué des dommages à des inconnus qui ne viendront d'ailleurs pas se plaindre ici, les accueillir est naturel, car ils sont de la famille.
J'ai déjà dû de nombreuses fois faire de même.


On ne peut en vouloir à personne de se comporter ainsi... D'ailleurs, Sulimo n'en voulait qu'à lui-même, et un peu à Gosseyn, mais c'en était pour une autre raison.
Pour Wannegan, c'était différent. Etait-ce parce qu'il n'avait jamais pris connaissance des règles de bienséance ? Etait-ce parce qu'il avait usé et abusé des moyens publics pour se protéger ? Etait-ce pour son effroyable habitude de laisser trop souvent la colère l'envahir ? Etait-ce pour son effroyable habitude de sauter deux lignes après chaque phrase ? Etait-ce parce qu'il n'avait pas acquis la maturité nécessaire pour évoluer seul sur Cimetary ?
Sulimo repensa à ce qu'il était en train de regarder, et s'aperçut qu'il fixait encore une petite fissure sur les murs d'un bâtiment.


Enfin... La dernière fois, tout le monde avait compris que l'on tournait en rond. J'espérais que la boucle se serait débouclée avant sa nouvelle apparition.
Et visiblement ... Ce n'est pas si mal. Glokos a été fair play et amical et ... Diable, je n'ai plus d'exemples de ce côté-là de la discussion... En tout cas, le fait que les deux plus prestigieux membres de la Fédération, ainsi que le malicieux seigneur Faust, acceptent un petit essai, cela montre bien que le temps a eu des conséquences positives.
J'en serais presque content...
Je crois qu'après cette guerre civile, je dois être reconnaissant à Boldursgate, et à Oubs.


Se rappelant que chacune de ses prises de positions officielles s'étaient soldées par d'écrasantes défaites pour lui, accentuant probablement la rancoeur par l'irritation, Sulimo était décidé à ne pas intervenir directement.
Il s'en alla donc dans les appartements de Wannegan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulimo
Activiste
Sulimo

Nombre de messages : 250
Age : 29
Localisation : Là où je me trouve
Alliance : Aucune
Date d'inscription : 10/03/2006

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptyLun 28 Avr 2008 - 1:40

Une véritable tornade miniature se leva, et souffla terriblement pendant une à deux secondes, ébranlant même quelques meubles. Lorsqu'elle s'apaisa, aussi soudainement qu'elle était apparue, Sulimo se tenait debout dans ses appartements.

Il n'avait pas l'air de savoir ce qui lui arrivait, il semblait désorienté, et même un peu paniqué.
Peu après, son regard se posa sur les fenêtres, sur les murs, sur son bureau, et il sut qu'il se trouvait sur Cimetary.

Alors il s'effondra sur le sol, sur le dos, sans autre forme de musique.
Le regard dans le vague, mais tellement inquiet, il resta ainsi pendant plusieurs minutes. Quelques larmes perlèrent même sur le plancher.

...

Après quelques temps, peut-être même une heure ou davantage, il pensa à se relever et s'asseoir, puis pensa à penser.
Il était étrange qu'il se soit rendu sur Cimetary. Plus qu'étrange, en fait. Vu les circonstances, il aurait dû se trouver bien loin, là où la distance entre sa provenance et Cimetary n'avaient aucune signification. Que cela pouvait-il vouloir dire ?
Il était aussi étrange qu'il ait dû fuir ainsi, de là d'où il venait. Juste étrange, ici. Mais il en était pourtant tout aussi bouleversé. Pour la première fois peut-être, il regrettait de ne pas pouvoir être celui qu'il était, ou qu'il se représentait avoir été.
Pendant on-ne-sait combien de temps, il resta ainsi assis, en proie à un étrange malaise doublé d'une vraie inquiétude.

Puis il s'en alla doucement.
Cherchant à quitter discrètement Cimetary, il embarqua anonymement dans une navette à destination du centre de la SLOV, et partit de là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulimo
Activiste
Sulimo

Nombre de messages : 250
Age : 29
Localisation : Là où je me trouve
Alliance : Aucune
Date d'inscription : 10/03/2006

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptyDim 5 Oct 2008 - 2:51

[...]
Etrangement, Sulimo se trouvait sur Cimetary, et il ne savait pas pourquoi.
Très étrangement, il avait le vague souvenir de s'être posé tout à fait officiellement avec son vaisseau, mais ce souvenir avait la consistance du rêve. Un rêve, mais alors qu'est-ce qui expliquerait sa présence ici ?
Ne se doutant pas d'avoir été l'une des nombreuses victimes de la terrible divinité Bugdeforumactif, ni ne se souvenant du message de Matnic à ce sujet ou de sa propre réponse, Sulimo savait toutefois ce dont il avait besoin.
A l'heure actuelle, c'était une enveloppe et de quoi écrire.

S'installant à son ancien bureau, il prit le temps de chercher ses ustensiles, que personne n'avait dérobé ni déplacé malgré la grande durée d'absence. Il faisait nuit, et Sulimo ne pouvait pas bien voir l'extérieur, mais le léger éclairage sufisait à discerner quelques contours familiers. Des bâtiments encore debout, dont certains qu'il avait visité au point de ne plus y prêter grande attention...
Il y a peu, il avait lu quelque part une annonce de Pils, annonçant visiblement la disparition d'un grand nom du pacifisme. L'ancien Fédéré ne s'était pas beaucoup documenté encore à ce propos, mais ce qu'il avait pu consulter n'indiquait rien de grave, ni n'avait fait grand bruit. Du moins, pas vers ses sources. Mais peut-être que ses modes d'information étaient un peu dépassée, ce qui l'aurait contraint à passer à côté d'un événement maheureux. Et ça, c'était préoccupant.

Enfin, il écrivit quelques mots, mit la lettre dans l'enveloppe, se leva et prit la direction de l'entrée.


Et maintenant, retour chez Faust, se dit-il tout en ré-ouvrant la porte qu'il avait déjà franchie quelques minutes auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulimo
Activiste
Sulimo

Nombre de messages : 250
Age : 29
Localisation : Là où je me trouve
Alliance : Aucune
Date d'inscription : 10/03/2006

Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] EmptyJeu 17 Déc 2009 - 17:34

Un petit courant d'air passa dans l'obscurité entre les rideaux tirés.

Sacrebleu .. pourquoi faut-il toujours que je débarque par téléportation ?
.. Et même ! Pourquoi diable est-ce que je me téléporte dans mes anciens appartements ?
Ajouta-t-il après s'être cogné sur la surface familière de son ancien bureau

Recherchant à tâtons l'interrupteur de la pièce - dans l'espoir que la direction de la Fédération ne lui ait pas coupé l'électricité après plus d'un an de silence total - , Sulimo passa en revue ses sens.
Au niveau de la vue, impossible de juger.
Par l'ouïe, tout portait à croire que peu de choses avaient changé. Les oiseaux et l'eau chantaient encore, le vent se promenait à travers des feuillages qui étaient sûrement le jardin. Aucun bruit d'origine mécanique ne semblait se faire entendre, normal puisque l'astroport se situait assez loin de cette pièce du Palais. Bref, il semblerait que Cimetary fût restée fidèle à elle-même.
Par le toucher, il apprit que le service de nettoyage était toujours actif, car aucune forme de poussière n'était palpable (ce qui renforça sa conviction de retrouver l'interrupteur de l'éclairage). Les meubles ne semblaient pas avoir bougé, sauf les rideaux obstruant les fenêtres, peut-être une sorte de rituel d'enterrement. Le métal était froid, mais le bois était tiède : la salle était même chauffée.
Les odeurs lui étaient familières ; étrange, après un an d'entretien mécanisé. En revenche, aucune trace du gâteau qu'il avait laissé l'année dernière ; cela n'était pas très surprenant, par ailleurs.


Le Consul Boldursgate est bien généreux, de maintenir en état les appartements des anciens membres de la Fédération.. A vrai dire, je ne pensais pas qu'il agirait ainsi, dit-il avant d'atteindre l'interrupteur, révélant une pièce totalement viable et bien entretenue.
Tout en allant ouvrir les rideaux, il se dit :
Mais en même temps, ce n'est peut-être pas que de son fait.. Il y avait tout un gouvernement, jadis, dans les Ministères et le Consulat.
Les murs du palais avaient peu vieilli, et les jardins avaient peu grignotté la forêt. En revenche, les couleurs des étoffes n'étaient plus exactement les mêmes, d'après la mémoire de Sulimo. Un peu moins bleues, un peu plus chaudes, apparemment.. Mais bon, peut-être n'était-ce qu'une impression.

Se retournant rapidement, il se deanda :

Qu'est-ce que je suis venu faire ici, déjà ?..
Ah oui !
Il paraît qu'une enquête a été demandée à mon encontre. Allons donc voir !


Puis il sortit de la pièce, traversa l'entrée de ses appartements, et pénétra dans le couloir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Accueil [monologue] Empty
MessageSujet: Re: Accueil [monologue]   Accueil [monologue] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Accueil [monologue]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche d'accueil et de présentation
» Bureau d'accueil des volontaires de Dijon
» mariage de Brise et Hegdes
» Question con
» Accueil d'un transfuge...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fédération NéoPlanétaire [FNP] :: Coté Cour (extérieur) :: Appartements privés :: Appartements :: Sulimo-
Sauter vers: